Pays Baltes

Estonie, Lettonie et Lituanie

Le réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius tué à Marioupol

par | 4/04/2022

Le réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius, 45 ans, a été tué en tentant de quitter Marioupol, ville portuaire du sud-est de l’Ukraine assiégée par les forces russes, a annoncé dimanche l’armée ukrainienne.

« Les occupants russes ont tué le réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius, auteur du documentaire « Mariupolis », alors qu’il tentait de quitter Marioupol », a indiqué sur Twitter l’agence de presse du ministère ukrainien de la Défense.

La mort du documentariste a également été annoncée par le réalisateur russe Vitali Manski, fondateur du respecté festival moscovite Artdocfest auquel Mantas Kvedaravicius avait déjà été convié.

Il « a été tué aujourd’hui à Marioupol, caméra à la main, dans cette guerre merdique du mal contre le monde entier », a écrit Vitali Manski sur Facebook.

Sur Twitter, le ministère lituanien des Affaires étrangères s’est dit « choqué » par l’annonce de sa mort.

« Il a été tué à Marioupol, où il documentait les atrocités de guerre de la Russie. Son précédent film, Mariupolis (2016), racontait l’histoire d’une ville assiégée avec une forte volonté de vivre », poursuit le message de la diplomatie lituanienne.

Né en 1976, Mantas Kvedaravicius s’était fait connaître avec « Mariupolis », tourné à Marioupol et présenté pour la première fois au Festival international du film de Berlin en 2016.

Biographie

Mantas Kvedaravičius est né le 28 août 1976 à Biržai, en Lituanie. Il a étudié à l’université de Vilnius, puis obtient un diplôme en anthropologie sociale de l’université de Cambridge. Mantas Kvedaravicius est connu pour avoir réalisé les films documentaires Barzakh, qui a obtenu le Prix du Jury œcuménique (mention spéciale) et le prix Amnesty International de la Berlinale en 2011; Mariupolis, présenté à la Berlinale en 20161; et Partenonas (ou Parthenon), présenté en 2019 à la Semaine internationale de la critique de Venise.

Filmographie (liste non exhaustive)

  • 2011 : Barzakh, Prix du Jury œcuménique (mention spéciale), et prix Amnesty International de la Berlinale
  • 2016 : Mariupolis
  • 2019 : Partenonas (aussi titré6 Stasis ou Parthenon).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Rose de Turaida

La Rose de Turaida

A Sigulda il faut absolument voir la tombe de Turaidas Roze, la Rose de Turaida. La Rose de Turaida est une jeune fille qui, selon la légende, préféra la mort au déshonneur.

Visas et formalités

1 - Liste des pays dont les citoyens peuvent entrer en Estonie sans visa : Principauté d'Andorre, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chili, Chypre, Corée de Sud, Costa Rica, Croatie, Danemark, Espagne, États-Unis, Finlande, France, Grande-Bretagne,...

Adresses utiles

Ambassade d'Estonie en France 46, rue Pierre Charron 75008 Paris Tél. : 01 56 62 22 00 Fax : 01 49 52 05 65 Ambassade d'Estonie en Belgique 1, avenue Isidore Gérard 1160 Bruxelles Tél. : (32 2) 779.07.55 Fax: (02) 779.28.17 Consulat d'Estonie au Canada 958, Broadview...