Pays Baltes

Estonie, Lettonie et Lituanie

Markus Antokolski est né à Vilno (Vilnus), dans l’ancienne Russie impériale

par | 20/10/2008

Immensément célèbre en Russie, il a créé une légende autour de son nom. Markus Matveïevitch Antokolski est encore mal connu en France, où priorité a été donnée à la découverte des hautes figures comme Répine et Sourikov.

Markus Matveïevitch Antokolski 1843-1902

Mark (Mordochai or Mote) Matveevich Antokolsky est né à Vilno (Vilnus) le 21 octobre 1843 dans une famille juive pauvre de 7 enfants. 1862 il entre à la section Peinture de l’Académie Nationale des Beaux-Arts. En 1863 il joint l’atelier de Pimenov où il se perfectionne et travaille à ses premières oeuvres importantes, comme « Nathan le Sage ». 1870 Antokolsky exécute le monument « d’Ivan le Terrible » en bronze. Le Tsar de Russie l’avait beaucoup apprécié ! Et il fut nommé Membre de l’Académie des Arts de la Russie.

L’Académie des beaux-arts, fondée à Saint-Pétersbourg en 1757, reprend ce système d’enseignement artistique et récompense ses meilleurs élèves par des bourses permettant un séjour en Occident. Dans la deuxième moitié du XIXeme siècle, on constate une exceptionnelle présence de peintres russes en France. Le système choisi par l’Académie – des séjours de relativement longue durée, sans obligation de résidence – permettait, à la différence de la pratique française du séjour à Rome, d’acquérir une véritable culture internationale, celle qu’offrait précisément Paris.

Antokolsky obtient une médaille d’or à l’exposition universelle de Paris 1878.

Il devenait plus célèbre et les sculptures qui sortirent de son atelier sont innombrables ; il y eut Ivan le Terrible, Pierre le Grand, Socrate, Yarovlave le Sage, Ermak, Spinoza, … Tout au long de sa carrière, Mark Antokolsky fit faire en effet des répliques des oeuvres qui avaient le plus de succès, à la demande des collectionneurs d’abord puis, dans les dernières années de sa vie, pour lse musées. L’exécution de ces répliques étaient facilitées par l’existence de moulages pris sur les premiers marbres, ce qui ne veut pas dire cependant que tous les exemplaires sont identiques, les caractéristiques mêmes du bloc, les suggestions du praticien, et sans doute l’humeur de l’artiste, orientant le travail de taille.

Il meurt à Hambour en 1902. Le musée Russe de St-Pétersbourg possède environ 40 sculptures. Celles-ci, terres cuites, plâtres, bronzes, marbres, cires, pâtes de verre, grès, etc…. sont conservées en Russie et pour la plus grande partie à Moscou.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

« Putler » lance une opération militaire en Ukraine

« Putler » lance une opération militaire en Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi le début d’une « opération militaire » en Ukraine où de puissantes explosions et les sirènes d’alerte aérienne ont retenti dans plusieurs villes, Kiev affirmant qu’une « invasion de grande ampleur » était en cours.

L’Université de Vilnius

L’Université de Vilnius

L’Université de Vilnius a été fondée en 1579. La bibliothèque de l’Université existe depuis 1570 et totalise aujourd’hui trois millions de volumes. Un observatoire ancien est contigu à la bibliothèque. La date de fondation de cette université remonte à 1578, date à...

L’Avenue Gedimino (Gedimino Prospektas)

L’Avenue Gedimino (Gedimino Prospektas)

Gedimino Prospektas est l'avenue la plus commerçante et la plus animée de Vilnius. On l'appelle aussi les "Champs-Elysées" de la capitale où se concentrent la plupart des institutions gouvernementales de Lituanie, y compris le gouvernement, le parlement, la Cour...

27ème Festival des Boréales : Estonie, Lettonie et Lituanie

27ème Festival des Boréales : Estonie, Lettonie et Lituanie

La 27ème édition du festival Les Boréales vient de s'ouvrir en Normandie. Il est le plus important festival dédié à la culture nordique en Europe. Jusqu'au 25 novembre, chacun va pouvoir s'évader dans le Grand Nord et plus particulièrement cette année dans les pays...

Vilnius, la capitale de la Lituanie

Vilnius, la capitale de la Lituanie

La ville de Vilnius se trouve dans le sud-est de la Lituanie au confluent de la Néris et de la Vilnia, en plaine et sur les versants des collines de Paneriai couvertes de forêts. La première mention écrite de Vilnius date de 1323. C’est alors que le prince lituanien Gedymin (Gediminas) y a transféré sa capitale de Trakai.

La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La cathédrale de Vilnius (en lituanien : Vilniaus katedra) ou Basilique archicathédrale Saint-Stanislas et Saint-Ladislas de Vilnius (en lituanien : Vilniaus Šv. Stanislovo ir Šv. Vladislovo arkikatedra bazilika) est la principale église catholique de Lituanie. La...