Pays Baltes

Estonie, Lettonie et Lituanie

Le grand poète lituanien polonais Czeslaw Milosz, prix Nobel de Littérature

par | 12/08/2009

Les cérémonies funèbres, retransmises par la télévision polonaise, ont débuté par la messe célébrée par Mgr Macharski, en présence de plusieurs milliers de personnes massées dans la basilique et sur la place devant l’église. Parmi les personnalités présentes il y avaient l’ex-Premier ministre Tadeusz Mazowiecki et l’ancien président, chef historique de Solidarité et lui-même prix Nobel de la Paix, Lech Walesa.

Le poète polonais Czeslaw Milosz, prix Nobel de Littérature.

Considéré comme l’un des poètes majeurs du XXe siècle, Czeslaw Milosz est né le 30 juin 1911 à Seteiniai, Lithuanie. C’est à Vilnius que Czeslaw Milosz passe la plus grande partie de son enfance et de sa jeunesse. Milosz se consacre très tôt à la poésie. Il poursuit des études de droit, fonde, avec un groupe de poètes, la revue ’Zagary’, et publie, à 22 ans, son premier recueil : ’Poèmes sur le temps figé’. A 23 ans, il reçoit le Prix littéraire de l’Union des écrivains polonais : on voit déjà en lui une des figures marquantes de la pensée et de la littérature de son pays. En 1933, il perd le poste qu’il occupait à la radio et part pour Varsovie. C’est dans la capitale polonaise qu’il va mettre son talent au profit de la Résistance. Juste après la guerre, il représente la Pologne dans les Ambassades de Washington, puis de Paris.

Mais il rompt cependant très vite avec le pouvoir communiste. En 1951, il rompt avec la Pologne et demande l’asile politique à la France. C’est là qu’il écrit son essai le plus connu ’La pensée captive’, analyse prémonitoire sur la complicité de l’intelligentsia européenne avec le stalinisme. Il écrit aussi des romans, fortement autobiographiques (’Sur les bords de l’Issa’).

Après une dizaine d’années passées en France, il s’est installé aux États-Unis où il a enseigné les langues et littératures slaves à l’université de Californie (Berkeley).

Czeslaw Milosz a reçu, en 1980, le Prix Nobel de Littérature.

Depuis 1995, il est revenu vivre en Pologne, à Cracovie.

Il décéde à Cracovie le 14 août 2004. La dépouille mortelle de Czeslaw Milosz a été transférée à Skalka, pour reposer aux côtés de célèbres artistes polonais comme le peintre Jacek Malczewski, le dramaturge et peintre Stanislaw Wyspianski ou le compositeur Karol Szymanowski.

Un message du pape Jean Paul II a été lu aux obsèques du poète polonais Czeslaw Milosz, prix Nobel de Littérature 1980 décédé à l’âge de 93 ans, lors de l’office funèbre en la basilique Notre-Dame de Cracovie.

Dans ce message, lu par l’archevêque de Cracovie Mgr Franciszek Macharski, le pape a cité son dernier échange de lettres avec Milosz pour noter que le poète y affirmait « s’approcher ces dernières années de l’orthodoxie catholique » et « poursuivre le même objectif » que le pape polonais.

« Je me réjouis de pouvoir confirmer les paroles sur l’objectif commun. Je le répète aujourd’hui comme un mémento », a écrit dans son message Jean Paul II, apparemment à l’adresse des critiques de Milosz qui avaient protesté contre son inhumation au panthéon des grands Polonais, dans la crypte du monastère de Skalka à Cracovie.

Livres de Czeslaw Milosz

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Avenue Gedimino (Gedimino Prospektas)

L’Avenue Gedimino (Gedimino Prospektas)

Gedimino Prospektas est l'avenue la plus commerçante et la plus animée de Vilnius. On l'appelle aussi les "Champs-Elysées" de la capitale où se concentrent la plupart des institutions gouvernementales de Lituanie, y compris le gouvernement, le parlement, la Cour...

27ème Festival des Boréales : Estonie, Lettonie et Lituanie

27ème Festival des Boréales : Estonie, Lettonie et Lituanie

La 27ème édition du festival Les Boréales vient de s'ouvrir en Normandie. Il est le plus important festival dédié à la culture nordique en Europe. Jusqu'au 25 novembre, chacun va pouvoir s'évader dans le Grand Nord et plus particulièrement cette année dans les pays...

La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La cathédrale de Vilnius (en lituanien : Vilniaus katedra) ou Basilique archicathédrale Saint-Stanislas et Saint-Ladislas de Vilnius (en lituanien : Vilniaus Šv. Stanislovo ir Šv. Vladislovo arkikatedra bazilika) est la principale église catholique de Lituanie. La...

Vilnius, la capitale de la Lituanie

Vilnius, la capitale de la Lituanie

La ville de Vilnius se trouve dans le sud-est de la Lituanie au confluent de la Néris et de la Vilnia, en plaine et sur les versants des collines de Paneriai couvertes de forêts. La première mention écrite de Vilnius date de 1323. C’est alors que le prince lituanien Gedymin (Gediminas) y a transféré sa capitale de Trakai.

Trakai

Trakai

La ville de Trakai se situe à 28 km à l’ouest de Vilnius. Elle est entourée de tout un chapelet de lacs (61 au total).

Neringa

Neringa

La municipalité de Neringa (en lituanien : Neringos savivaldyb?) est l'une des 60 municipalités de Lituanie. Son chef-lieu est Nida. Elle est située à l'extrême ouest de la Lituanie, dans l'isthme de Courlande. Elle est la municipalité la moins peuplée de Lituanie....

Kernavé

Kernavé

Kernav?, situé à 40 km au nord-ouest de Vilnius, fut la première capitale connue du Grand-duché de Lituanie. Le roi Mindaugas y fut couronné en 1253. A visiter un site archéologique très important, datant de 4 siècles avant J.-C.. Ici du haut de la colline, une...