Pays Baltes

Estonie, Lettonie et Lituanie

Accueil > Economie > Le soutien de la BEI au réseau de télécommunications ’Viking’ couvrant les pays (...)

Le soutien de la BEI au réseau de télécommunications ’Viking’ couvrant les pays Baltes

De la péninsule ibérique aux États baltes et de l’Irlande à la Hongrie, Telia International Carrier (TIC) étend son réseau ’Viking’ à toute l’Europe. Soutenu par un prêt de 190 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement (BEI), le projet porte sur des investissements destinés à offrir une ossature internationale de télécommunications dont la capacité s’appuiera sur une technologie faisant appel au protocole Internet.

Le projet financé par la BEI permettra à TIC d’étendre son réseau à fibres optiques existant dans toute l’Union européenne et à plusieurs pays candidats, et aboutira à la formation d’une infrastructure de télécommunications pan-européenne très large, jouissant de liaisons avec d’autres parties du monde. TIC offrira cette infrastructure et les services correspondants, exclusivement à des conditions de gros, à sa clientèle qui se compose, pour l’essentiel, d’autres compagnies de télécommunications, de fournisseurs d’accès à l’Internet et de grandes entreprises. Le réseau « Viking » de Telia est implanté, dans une large mesure, en-dehors de la Suède (marché national de Telia), ce qui a pour effet d’intensifier la concurrence sur les marchés concernés.

Le programme eEurope

Le prêt consenti par la BEI permettra de financer des investissements dans onze pays de l’UE et six pays candidats (Hongrie, République tchèque, Pologne, Lettonie, Lituanie et Estonie). Le concours de la BEI en faveur du présent projet non seulement servira à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de son Initiative Innovation 2000 (« i2i ») et au titre de l’action en faveur des pays candidats, mais il est également cohérent avec le plan d’action eEurope mis en place par la Commission européenne à l’appui d’un accès à l’Internet moins cher, plus rapide et plus sûr. En somme, le projet multipliera les liens entre les pays du nord et du sud de l’UE à l’aide de techniques ultra modernes. Par ailleurs, il rendra plus aisées les communications à large bande entre les pays candidats et l’UE et entre les pays candidats et les États-Unis. Ce faisant, il contribuera au développement économique de ces pays, et facilitera leur intégration économique à l’UE.

Les connexions

Dans le domaine des télécommunications internationales longue distance, l’offre répond de manière inégale à la progression de la demande. L’Europe du nord-ouest, bien desservie et reliée au reste du monde, dispose de surcapacités. Par contre les connexions entre l’Europe centrale, orientale et méridionale avec l’Europe occidentale et les États-Unis demeurent insuffisantes. En règle générale, la concurrence est très vive sur le marché des « opérateurs d’opérateurs » en Europe septentrionale et occidentale et moindre en Europe méridionale, centrale et orientale. Les opérateurs historiques, qui sont encore les principaux fournisseurs de capacité, doivent désormais faire face à la concurrence d’autres intervenants, qui sont des nouveaux venus au sens strict ou des opérateurs nationaux dont la stratégie de développement international passe par le déploiement de leur propre réseau.

Un vaste programme

S’exprimant à propos du prêt, M. Nowotny, vice-président de la BEI, signataire du contrat de financement au nom de cette dernière, a déclaré : « En participant au financement à long terme de ce service de télécommunications d’excellente qualité, la BEI contribuera à stimuler la diffusion de l’Internet et, partant, à favoriser l’émergence d’une économie fondée sur la connaissance et l’information en Europe centrale et orientale. »

Le projet proposé s’intègre dans un programme d’investissement plus vaste que TIC a lancé en 1998. Plus de 95 % du coût total correspond à des investissements à l’extérieur de la Suède, dans des pays où TIC est un nouveau venu sur le marché.


Pour de plus amples renseignements, prière de contacter le Département Informationet Communication :

- M. Pé Verhoeven,
- tél. : +352 43 79 31 18,
- e-mail : p.verhoeven@bei.org

A la société Telia (www.telia.com) :
- M. Krister Kylas,
- tél. : +46 8 7136271 ;
- mél : krister.h.kylas@telia.se.

© mercredi 5 décembre 2001
par Patrick S.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.