Pays baltes : Estonie - Lettonie - Lituanie

GUIDE DES PAYS BALTES
Actualités
Adresses utiles
Agences de voyages
Boutiques
Cartes
Cies aériennes
Économie
Livres
Téléphoner
Formalités
Voyage

ARTS ET TRADITIONS
Ambre balte
Art et traditions
Pêche
Gastronomie
Langues
Personnalités
BOUTIQUE FRANCE-CEI-PAYS BALTES
Ambre de la Baltique

Enfin disponible dans la Boutique, colliers, boucles d’oreilles et pendentifs en ambre de la Baltique pour vous mesdames... Cliquez ici !

NEWSLETTER
Votre adresse Email:
Votre nom:
Inscription
Désinscription

 

Accueil Annonces Boutiques Club Emploi Espace Pro Forum Livres Voyage
ESTONIE
ESTONIE
LETTONIE
LETTONIE
LITUANIE
LITUANIE

Actualités

Culture

Diplomatie

Économie

Livres

Politique

Société

Culture





IMPRIMER
IMPRIMER


 

Chaïm Jacob (Jacques Lipchitz), sculpteur d’origine lituanienne juive

Le 22 août 1891 - 2009

Sculpteur français d’origine lituanienne (1891-1973), Jacques Lipchitz est né le 22 août 1891 à Druskininkai (Lituanie, Russie). Lorsque Jacques Lipchitz s’installe à Paris, en 1909, sa sculpture jusque-là traditionnelle subit l’influence du cubisme.

Par l’intermédiaire de Diego Rivera, il rencontre Pablo Picasso en 1913. Il devient membre du groupe l’Esprit nouveau, et expose, en 1920, à la galerie Léonce Rosenberg. Ses sujets sont subordonnés à l’édification d’une architecture spatiale et volumétrique. A partir de 1922, le souci de l’arabesque l’oriente vers une représentation aux limites de l’abstraction où le mouvement se substitue à la stabilité. Il obtient nationalité française en 1924 (russe à la naissance).

En 1920, la galerie Jeanne Bucher à Paris, puis, en 1935, la Brummer Gallery de New York organisent des expositions rétrospectives de ses oeuvres. Il se fixe en 1941 aux USA, où il entreprend des travaux monumentaux. Il est régulièrement exposé à la Buchholz Gallery de New York. Un incendie détruit en 1952 une partie de son travail. Une rétrospective lui est consacrée aux Etats Unis, en 1954. Il crée alors de petits bronzes.

A partir de 1963, Lipchitz s’installe tous les étés à Pietrasanta en Italie. 750 lettres de Jacques Lipchitz adressées à sa première femme, Berthe, depuis New York puis de Pietra Santa (Italie) de 1924 à 1972. Certaines lettres sont en russe. Il décéde le 27 mai 1973 à Capri (Italie).

vendredi 21 août 2009

© Pays-baltes.com, tous droits de reproduction et de diffusion réservés.


 

Dans la même rubrique :


Articles récents :

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 770

Pour en savoir plus,
visitez la librairie

SLAVIKA!


 


Pour envoyer un E-mail, cliquez ici svp !