Pays baltes : Estonie - Lettonie - Lituanie

GUIDE DES PAYS BALTES
Actualités
Adresses utiles
Agences de voyages
Boutiques
Cartes
Cies aériennes
Économie
Livres
Téléphoner
Formalités
Voyage

ARTS ET TRADITIONS
Ambre balte
Art et traditions
Pêche
Gastronomie
Langues
Personnalités
BOUTIQUE FRANCE-CEI-PAYS BALTES
Ambre de la Baltique

Enfin disponible dans la Boutique, colliers, boucles d’oreilles et pendentifs en ambre de la Baltique pour vous mesdames... Cliquez ici !

NEWSLETTER
Votre adresse Email:
Votre nom:
Inscription
Désinscription

 

Accueil Annonces Boutiques Club Emploi Espace Pro Forum Livres Voyage
ESTONIE
ESTONIE
LETTONIE
LETTONIE
LITUANIE
LITUANIE

Actualités

Culture

Diplomatie

Économie

Livres

Politique

Société

Culture





IMPRIMER
IMPRIMER


 

Levitan est né le 18 (30) août 1861 à Kibertai, Lituanie

Le 18 (30) août 1861 - 2009

Levitan est né le 18(30) août 1861 à Kibertai dans une famille juive pauvre. En 1869 la famille de Levitan part pour Moscou. Levitan incarne la tradition russe du paysage.

Il est né le 18 (30) août 1861 à Kibertai dans une famille juive pauvre. En 1869 la famille Levitan part pour Moscou. En 1873 il entre à la section "Peinture" de l’Académie Nationale des Beaux-Arts. En 1882 il joint l’atelier de Vassili Polenov où il se perfectionne et travaille à ses premières oeuvres importantes, comme "Le soir" et "Le lac".

Levitan incarne la tradition russe du paysage.

Au cours du 19ème siècle, le paysage a commencé a jouer un rôle unique dans la conscience populaire des russes. Il domine la litérature, la mythologie et l’art visuel. Le vide des vastes étendues, les rigueurs de son climat, les difficultés de transport, et l’isolement extrême pendant les longs mois d’hiver, ont contribué a un sens de la nature spécifiquement russe, différent - peut-être plus fataliste - que celui de l’Occident.

A cette époque la plupart des russes, y compris les propriétaires terriens, les paysans et les serfs, vivaient sur la terre. Même les aristocrates retournaient à leurs propriétés à la campagne où ils passaient une partie de l’année, afin de se reconnecter avec la terre et son peuple. Arrivé aux années 1860, le paysage était déjà imprégné de significations politiques, morales et sociales.

Etudes d’atmosphère et effets de lumière impressionnistes se retrouvent dans ses oeuvres et pointent ses représentations réalistes d’un accent poétique. En 1877, Levitan devint membre de la "société des ambulants", fondée en 1870. Cette société avait pour objectif de puiser les sujets artistiques dans le paysage, la vie rurale et l’histoire de la Russie et de transférer les expositions des métropoles telles que Saint - Pétersbourg et Moscou au reste du pays.

Tous les grands maitres du mouvement des ambulants (peredvijniki), qui ont joué le rôle principal dans l’affirmation du réalisme, sont passés par Paris. On y trouve Vassili Perov et Alexeï Bogoliubov, Ilia Repine et Vassili Polenov, Ivan Kramskoï et bien sûr Issak Levitan.

« Paris est un immense atelier. L’Europe y vient, y admire, y achète, exporte nos produits partout... » Et, quarante ans plus tard, Levitan, le premier grand paysagiste russe, soupirera encore : « Être à Paris, vivre dans une ville animée d’une puissante vie artistique, tout est là. »

Levitan nous offre des oeuvres avec des vues panoramiques de bords de lacs et de fôrets, des répresentations eblouissantes de l’horizon russe interminable, et la lutte dure de la vie des paysans, en été et en hiver.

En 1898 il devient membre de l’Academie des Beaux-Arts. Il est mort le 22 juin 1900 à Moscou.

lundi 17 août 2009

© Pays-baltes.com, tous droits de reproduction et de diffusion réservés.


 

Dans la même rubrique :


Articles récents :

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 770

Pour en savoir plus,
visitez la librairie

SLAVIKA!


 


Pour envoyer un E-mail, cliquez ici svp !