Pays baltes : Estonie - Lettonie - Lituanie

GUIDE DES PAYS BALTES
Actualités
Adresses utiles
Agences de voyages
Boutiques
Cartes
Cies aériennes
Économie
Livres
Téléphoner
Formalités
Voyage
ARTS ET TRADITIONS
Ambre balte
Art et traditions
Pêche
Gastronomie
Langues
Personnalités
NEWSLETTER
Votre adresse Email:
Votre nom:
Inscription
Désinscription
Accueil Annonces Boutiques Club Emploi Espace Pro Forum Livres Voyage
ESTONIE
ESTONIE
LETTONIE
LETTONIE

HYMNE NATIONAL DE LA LITUANIE
LITUANIE

Le cinéaste Šarunas Bartas

Šarunas Bartas est l'une des rares révélations récentes du cinéma de l'ex-URSS. Ce Lituanien de 32 ans est apparu sur la scène du cinéma international avec Few of us, son troisième film, plutôt minimaliste, salué par la critique unanime. La radicalité de sa mise en scène ­ pas de dialogues, de longs plans fixes et une infinie lenteur ­ confère au cinéma de Bartas une dimension à la fois énigmatique et poétique. Le spectateur est renvoyé à sa seule condition de témoin. Bartas dit qu'il a appris que la caméra n'a pas de sentiments, et qu'il faut donc tout corriger, tout reprendre et se débrouiller pour qu'elle en ait.


Lituanie
par Šarunas Bartas

Il y a eu beaucoup de combats. La lutte peut ralentir, elle peut changer de visage, mais elle ne disparaîtra jamais. Ou, plus exactement, la fin du combat viendra seulement avec la fin de la vie.

L’homme naît, procrée, et puis meurt. La vie humaine n’est ni plus ni moins que cela. La première respiration du nouveau-né est un combat, comme l’est chaque battement de cœur pour le malade. Chaque seconde de vie est un combat pour la survie.

Ce serait un leurre que de ne pas voir cette source de conflits enracinée au plus profond de la nature humaine.

Qu’est ce qu’un pont? C’est un moyen facile de passer d’un côté d’une rivière à l’autre. C’est utile, mais pas absolument nécessaire. S’il n’y a pas de pont, je peux nager si j’en ai envie ou si je sais que quelqu’un m’attend sur l’autre rive. Donc, un pont c’est un moyen de faciliter une relation. Ce n’est pas la relation elle-même.

Qu’est ce qu’un pont? C’est une construction, facile à détruire. Et c’est quelque chose que les gens font souvent, faire sauter le pont une fois qu’ils sont passés. Pour séparer. Pour rétablir la distance. Un pont, c’est une possibilité de rupture.

Les frontières marquent la fin des batailles. Elles en sont l’issue, la conclusion temporaire. Elles sont tracées, puis effacées. Les empires qu’elles délimitaient s’étendent ou volent en éclats.

D’autres frontières restent. L’homme a une parcelle de terrain. Pour sa subsistance il y fait pousser des plantes et y élève des animaux. Il entoure son territoire d’une clôture, et, s’il est contraint d’ôter cette clôture, il en construira une autre, sur un espace plus étroit. Ce sera sa maison. Et s’il n’a pas de maison, ce sera sa chambre. S’il n’a pas de chambre, ce sera son lit, ce sera lui-même, tout ce qu’il possède. Lui-même, sa peau, son odeur, sa voix.

Frontières personnelles. Chaque être humain dresse une barrière indestructible entre lui et le reste du monde.


Texte en lituanien :

Lietuva
Šarunas Bartas

Kova. Kova gali tureti daug pavidalu, bet niekada neišnyks. Salyginai ji gali pasibaigti kartu su gyvenimu.

Žmogus gimsta, gimdo vaikus, miršta. Žmogui nieko daugiau nelemta. Pirmas gimusiojo ikvepimas jau yra kova, taip kaip ir mirštanciojo širdies kova ­ paskutiniai dužiai. Kiekviena gyvenimo sekunde yra kova del sekancios.

Melas ir saviapgaule nematyti amžinos kovos šaknu žmogaus prigimtyje.

Kas yra tiltas? Galimybe persikelti per upe i kita kranta. Tai naudinga, bet nebutina. Jei nera tilto, upe galima perplaukti. Tiltas jungia.

Kas yra tiltas? Tai konstrukcija, kuria lengva sunaikinti. Žmones griauna tiltus, kad butu sunkiau pasiekiami. Tiltas skiria.

Sienos žymi kovu pabaiga. Sienu linijos atsirado ten, kur nuslopo kova. Tai laikina. Imperijos pleciasi ir nyksta ­ sienu linijos brežiamos ir vel trinamos.

Yra sienu, kurios išlieka. Žmogus turi žemes lopineli, augina gyvulius, seja.

Jis aptveria savo teritorija tvora ­ siena, ir jei dali žemes iš jo atims, jis atsitvers likusaja. Gal jam liks jo namo sienos. Jei jis praras nama, gal tures kambari. Jei ne kambarys, tai nors lova, gultas. Jei ir to žmogus netures ­ jo siena liks jis pats, jo asmemybe.

Kiekvienas žmogus turi savyje tvirta, nesunaikinama, nors kartais ir permatoma kaip stiklas siena, skiriancia ji nuo viso pasaulio.

Parler le lituanien

Langue lituanienne
Cours de lituanien pour débutants
Mini guide de lituanien
Texte bilingue de Šarunas Bartas



Pour envoyer un E-mail, cliquez ici svp !