Pays-Baltes.com

Accueil > Lituanie > Tourisme en Lituanie > Vilnius, la capitale de la Lituanie > La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La Cathédrale Saint-Stanislas de Vilnius

La cathédrale de Vilnius (en lituanien : Vilniaus katedra) ou Basilique archicathédrale Saint-Stanislas et Saint-Ladislas de Vilnius (en lituanien : Vilniaus Šv. Stanislovo ir Šv. Vladislovo arkikatedra bazilika) 1 est la principale église catholique de Lituanie.

La cathédrale est située dans la partie médiévale de la ville de Vilnius qui est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est au cœur de la vie spirituelle en Lituanie et est vouée à saint Stanislas et saint Ladislas, avec une chapelle dédiée à saint Casimir. Cette chapelle est un lieu de pèlerinage de tout le pays et des pays environnants.

La Cathédrale St-Stanislas, dont l’architecture évoque un temple grec, a été construite au XIIe siècle. Symbole du christianisme du pays, la cathédrale est rendue au culte en 1990.

Aujourd’hui les statues des trois Saints ont retrouvé leur place sur le fronton de l’Édifice. A l’intérieur de la cathédrale se trouve au fond, la Chapelle de St-Casimir, un chef-d’œuvre de l’art baroque !

Les statues des trois Saints

La Vilnius lituanienne est une ville en pleine renaissance, et ce sous l’impulsion de nombreux artistes lituaniens. Ainsi, le sculpteur Stanislas Kuzma et le technicien Vytautas Navickas ont réussi à restaurer au fronton de la cathédrale les trois gigantesques statues de Saint Hélène, de Saint Casimir et de Saint Stanislas.
Ils se sont inspiré d’une photo d’avant guerre et sont parvenu à recréer l’œuvre originale de Karolis Ilzkis (1790). Aujourd’hui les statues des trois Saints ont retrouvé leur place sur le fronton de l’Édifice.

La cathédrale et le beffroi ont été entièrement rénovés de 2006 à 2008. Les façades ont été repeintes, améliorant ainsi l’aspect extérieur des bâtiments et de leurs éléments qui n’avaient pas été rénovés depuis la restauration de 1990 en l’honneur de l’indépendance de la Lituanie. Mgr Jan Cieplak, serviteur de Dieu, est enterré à la cathédrale en 1926.

© samedi 27 octobre 2018, par Pays-baltes.com